Crimes de guerre nazis en Agenais. Seconde guerre mondiale en Lot & Garonne

Récit de Paul DENIS

lundi 31 mars 2008 par Michel Sercan

Résistant présent à La Clotte lors de l’attaque par les S.S. Manuscrit qu’il a rédigé sur son parcours patriotique

Je passais quelques jours tranquilles près de ma fiancée à Agen, et le 8 septembre je partais à Montauban où je m’engageais au bataillon Alsace-Lorraine Katz. Je venais en permission 15 jours plus tard. Le 5 octobre, j’étais nommé Caporal et Gervaise arriva pour notre départ, car le 6 nous quittions pour Besançon. Nous nous installions à 15kms de cette ville à Boussières où nous fîmes un peu d’entrainement. Le 30 octobre, nous quittions Boussières pour Ornans où nous formions le 2e bataillon de Chasseurs à Pied. Le 21 novembre, nous quittions Ornans pour Abbevillers à proximité de la Suisse et en 2e ligne. Je fus deux nuits de suite en barrage sur la route de Belfort et lorsque je voulus dormir un peu le 23 novembre, nous montions en ligne à Seppois où tenait de gros contingents de SS appuyés par des chars. Nous traversions Seppois et arrivions à Bisel puis Mörnach. Le 24 une contre-attaque allemande coupa nos arrières à Seppois et nous restâmes isolés plusieurs heures. Le 1 décembre nous étions à Bruebach et le 2 à Mulhouse. Le 4 nous montions en ligne à Dornach, à 200mètres des lignes boches. C’est là que je fus pris dans un tir d’artillerie et que je me sentis frapper dans le dos. L’éclat n’avait fait que me déchirer la capote. Cependant la fatigue, la pluie et la boue m’achevèrent et le 6 j’étais évacué à l’hôpital de Mulhouse avec une bronchite. Le 7, j’étais à Zillisheim, le 9 à Herri-

Page 19

court et le 12 à l’hôpital de Dijon. Gervaise vint m’y voir le 18. Le 19 je partais pour Chalons sur Saône. Le 22, je sortais de l’hôpital et partais en convalescence. J’arrivais le 23 à Paris où nous décidions avec Gervaise de nous marier le 22 février. Je rentrais à Mulhouse le 6 Janvier. Le 8, nous montions en ligne dans la banlieue nord et le 20 participions à l’attaque de Bourtzviller. Le 24 nous étions à Lutterbach, le 30 à l’ile Napoléon et nous traversions la Hardt le 11 février.

Ceci termina les évènements marquants de notre vie de fiancés.

Page 20

JPEG - 217 ko
Page 15

Copie des 21 pages du manuscrit dans le portofolio et extraits du journal LA PATRIE.


Portfolio

Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Page 5 Page 6 Page 7 Page 8 Page 9 Page 10 Page 11 Page 12 Page 13 Page 14 Page 16 Page 17 Page 18 Page 19 Page 20 Page 21 Journal LA PATRIE 20 10 1945 Page 1 Journal LA PATRIE 20 10 1945 Page 2 Extrait du journal LA PATRIE George STARR alias Hilaire
Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 146347

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Récits des résistants   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.23 + AHUNTSIC

Creative Commons License